La Vallée du Bonheur 6

Partagez!

Alors, Fleck continua à braquer sa montre devant chaque porte jusqu’à la n°17. Là l’écran de la montre afficha : Norathélore Abahîadéhahîme Jenny. Ses prénoms étaient vraiment très bizarre. Mais ce qui l’était le plus, c’est que Alizée y était entrée la nuit dernière alors qu’elle ne côtoyait plus sa sœur, Nora… Fleck me dit :

“Je croyait que Alizée y était entrée la nuit dernière !”

“Moi non plus je ne comprends pas !”

“Et si elle était venue lui faire du mal !”

“Allons voir !”

Nous descendîmes de ma marche et toquâmes à la porte. Une voix pleine de peure et de tristesse nous répondit :

“Qui est-ce ?”

“Fleck et Elly, deux des nouvelles”, répondis-je.

Alors, la voix plus agressive de Nora reprit :

“Qu’est-ce que vous faites là et qu’est-ce que vous voulez ?!”

“Nous voudrions vous parler…”

“Ce n’est pas le moment !”

“Mais c’est important !”

“C’est bon ! Entrez !, fit-elle d’une voix boudeuse et morose.

Alors nous entrâmes. Je vis une jeune fille rousse aux yeux gris, mais cette fois, ils n’étaient plus rieurs, il étaient tristes. Quand elle nous vit, elle nous dit avec un peu de douceur dans la voix:

“Excusez-moi pour ma réaction tout à l’heure… C’est juste que ces temps-ci, c’est un peu dur…”

“Justement ! C’est pour ça que nous venons : nous aimerions avoir des renseignements sur votre sœur…, dis-je.

“Pourquoi?”

“Vous ne le dites à personne ?!”, dit Fleck avec un regard assez méprisant.

“Je vous le promet !”

“Nous faisons une enquête sur votre sœur, Alizée…”

“Oui, elle semble bizarre pour tout le monde, ces derniers temps…”

“Et nous aimerions avoir des renseignements”, dit Fleck.

“Et nous aimerions savoir ce qu’elle faisait hier soir dans votre chambre…”

Fleck me poussa du coude. Je venais de faire une gaffe : je n’avais pas besoin de dire que j’étais allée espionner sa sœur !

“Elle est venue dans ma chambre ? Comment le sais-tu ?

“Pour tout vous dire, je n’arrivais pas à dormir et je suis allée faire un tour dans la grande salle. Quand j’ai vu une silhouette de femme se diriger vers la porte de votre couloir un papier à la main. Je l’ai suivi. Et après, elle est entrer dans votre chambre, la n°17, et c’est quand elle c’est retourner pour fermer la porte que j’ai vu son visage. Mais c’est bizarre que la lumière soit allumée si vous ne saviez pas qu’elle venait…”

“C’est vrai que quand j’essayais de m’endormir, j’entendais comme des bruits de pas dans ma chambre. C’est peut-être après que je me soit endormie que la personne a allumé la lumière…”

“Sans aucun doute…”

Nora avait l’air préoccupée. Elle devait se demander qu’est-ce que ça sœur était venue faire et pourquoi la lumière était déjà allumée. Elle nous dit :

“Pensez-vous qu’elle fait de la contrebande ?”

“Je ne sais pas… Mais ne vous inquiétez pas !” 

“J’aimerais bien faire cette enquête avec vous… Vous seriez d’accord ?”

“Bien sûr ! 


Partagez!

3 commentaires

    • Clara Wallis Auteur de l’articleRépondre

      J’aurai bien aimé mais je suis (encore !) dans une nouvelle histoire qui est “Missions Bateau
      Donc je ne sais pas encore quand paraitra le chapitre 7 mais, ce dont je suis sure, c’est que ce ne sera pas tout de suite ! Désolé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *