chapitre 5: Dans le cerveau de ma sœur

Partagez!

  • D’a.. D’accord…

Alors nous avançâmes et Kébab me tendit sa main. Je la pris dans la mienne et il toucha avec son autre main le front de Nahia. J’arrivais dans un endroit remplit de câbles et d’engrenages. Kébab resserrait les boulons et tendait les câbles, alors que moi, je regardais le décors de plus en plus dégoutant. Les câbles et engrenages disparaissaient au fur et à mesure que Kébab les tendaient et les resserraient pour laisser place à du rose et du vert pâle gluant sur les parois. Quand nous fûmes entièrement dans ce monde gluant, Kébab me dit:     

  • Allez! Ce n’est pas fini! Mainte…
  • … C’est… C’est le cerveau de ma… ma sœur?
  • Ben… Oui.
  • Ahhhhhh!!!!, je criai et m’évanouis (enfin! c’est ce que je pense!)

Quand je me réveille, Kébab est penché au-dessus de moi. Nous sommes dans l’air frais de la nuit noire. Le ciel ressemble à du velours bleu marine tacheté un peu partout de blanc.

  • Allez, Hagh’! Il faut vite retourner dans le cerveau de ta sœur. Si nous n’avertissons pas le centre de commande du changement, ta sœur risque d’avoir encore une rupture d’anévrisme! Je sais que ça va être difficile pour toi d’y retourner mais il le faut!
  • Oui…

 


Partagez!

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *