chapitre 3: Que devons-nous faire?

Partagez!

  • Alors! Pourquoi m’as-tu appeler, Hagh?
  • J’aimerais que tu remettes un “bon” cerveau à Nahia.
  • Nahia?
  • Ben oui! Nahia. Ma sœur! Nahia-Kabalka!
  • Ah! Et il y a autre chose?
  • Heuuuuuu… Non….
  • Si je sais qu’il y a autre chose!
  • Oui, tu as raison. Mais c’est que si tu as le temps!…
  • Dis toujours…
  • J’aimerai que tu remettes en marche le cœur droit de maman. Elle est si faible…

Sur ces mots, ma voix se brisa et je partis en sanglots. Maman était si énergique il y a trois mois! Kébab me regarda tristement. Il me dit:

  • Ne pleur pas! Ce n’est pas grave car elle n’est pas morte! Comment ils faisaient, avant, ceux qui n’avaient qu’un cœur? Et elle t’aime encore! Et elle n’est pas folle! Tu sais, c’est souvent que les humains font des arrêts du cœur de droite. Car celui-ci est nouveau!
  • Alors ça veut dire que je vais en faire, un moi aussi?! Et si je faisais un arrêt des deux cœurs en même temps?! Et si maman faisait un arrêt du cœur de gauche?! Et si…
  • … Calme-toi! Je ne disais pas cela, Haghshthaïe! Et je peux m’occuper de ta mère avant ta sœur.
  • Mais je crois que je ne vais pas la supporter un jour de plus, Nahia.
  • Alors que veux-tu?
  • Je… Je n’sais pas…
  • Moi, je te propose de protégé ta mère d’un nouvel arrêt cardiaque et après, on va s’occuper de ta sœur! Et je reviens la nuit prochaine pour relancer le cœur droit de ta mère.
  • D’accord…, dis-je d’une toute petite voix., Mais Nahia-Kabalka est somnambule.
  • Et alors?
  • Ben c’est mortel si on la réveille.
  • Je croyais que tu voulais qu’elle meurt…
  • En fait, je l’aimais bien ma sœur…
  • Alors, tu veux qu’elle meurt?

Je lui fis  non de la tête et il me sourit.

  • Ne t’inquiète pas! Ce n’étais mortel que pour ceux qui n’avaient qu’un cœur car ça posait des arrêt cardiaques. Mais maintenant, vous en avez deux!
  • Oh non! Pas encore un arrêt cardiaque!
  • Mais ne t’inquiète pas, encore une fois! J’ai une astuce pour ne pas la réveiller. Allez, viens!

 

 


Partagez!

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *