Boulet

Partagez!

J’ai quatorze ans, enfin, je les aurai dans six mois ! Je m’appelle Kirty et ma meilleur amie, c’est Loïse. Aujourd’hui, je suis chez ma grand-mère qui nous a invitées, Loïse et moi, pendant la moitié des grandes vacances.

On est en train de s’envoyer des ”snaps” en attendant 17h00 pour aller à la plage.

En descendant la rue, on vit un homme aller au tabac en laissant son chien (un Jack Russell) dans sa voiture. J’ai oublié de vous préciser qu’en ce moment on crève de chaud !

La mer était bonne et on a vu pleins de poissons ! Au bout d’une heure et demie, nous sommes remontées. La voiture était toujours là… et le chien aussi ! Il grattait la vitre en jappant, mais on ne l’entendait pas. Loïse me lança un regard apitoyé. On ne pouvait pas laissé ce chien tout seul jusqu’à ce qu’il meurt ! Loïse me demanda :

  • Qu’est-ce qu’on fait ?
  • Ben on ne sait pas où est son maître, il peut revenir d’une minute à l’autre !
  • On pourrait peut être essayer d’ouvrir une des portes ?
  • Mais alors ‘y en a une qui monte la garde !
  • Ok !

Loïse commença à forcer les portes. En m’appuyant sur la porte conducteur, je vis qu’elle n’était pas fermée.

  • Loïse ! Viens voir !

J’ouvris la porte pendant que Loïse caressait le museau du chien sur la vitre. Celui-ci était sur la banquette arrière. Dès qu’il entendit le déclic de la porte, il se mit à aboyer hyper fort mais il était retenu par une ceinture. Loïse entra dans la voiture puis, en arrivant sur la banquette arrière elle me dit :

  • Y’a un sac chelou !
  • Ben ouvre-le mais doucement !

Elle s’exécuta puis, en ravalant bruyamment sa salive elle me dit :

  • C’est des armes !

Je la vis refermer le sac et décrocher le chien. Elle le prit dans ses bras et sortit de l’auto. Le chien lui débarbouillait le visage avec des léchouilles. J’ai refermé la porte puis j’ai demandé à Loïse :

  • On ne va quand même pas le ramener chez ma grand-mère, si ?
  • Il y avait des armes dans la voiture ! Ça se trouve, ce chien était maltraité !
  • Mais elle va faire nous faire une crise !
  • Ben on peut le cacher ! Et puis, s’il fait du bruit, comme ta grand-mère est quasi sourde, elle ne l’entendra pas !
  • Pfff ! Ok !

 

Boulet a bien grandit, et Loïse a pu le garder chez elle. Nous avons dénoncé l’ancien maître de Boulet en prenant sa plaque d’immatriculation et en le décrivant.

Tout est bien qui finit bien !

 

 


Partagez!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *